Into the night image mise en avant

« Into the night » : analyse des épisodes 5 et 6

Tous les lundis, retrouvez notre rubrique sur l’analyse de la série du moment ! On se penche sur « Into the night ». La série est disponible sur Netflix ! Aujourd’hui c’est l’analyse de la fin de la saison 1 ! Attention spoiler ! 

5 : Rik : Le groupe a atterri à Bruxelles afin de récupérer des informations qui se trouvent à l’OTAN concernant une base secrète qui pourrait protéger des rayons du soleil. Terenzio, Ayaz et Rick se charge de récupérer les documents mais une bagarre éclate entre Ayaz et Terenzio. En retournant à Bruxelles, Sylvie est assaillie par les souvenirs de son ex et décide de se rendre dans son ancien appartement. Enfin, Laura tente tant bien que mal d’amputer la main de Mathieu pour éviter que son infection n’atteigne son bras.

6 : Terenzio : Le groupe décolle pour la Bulgarie où est censée se trouver la base secrète. Une fois sur place, ils n’auront que 30 mins pour atteindre la base, si elle existe. Le groupe trouve des véhicules et se sépare en deux. Cependant, Ayaz encore affaiblit par sa bagarre avec Terenzio à des absences. Il ne peut éviter le crash de la voiture qu’il qu’il conduisait. Une partie du groupe se retrouve en grand danger à cause de l’aube qui est sur le point de se lever. De l’autre côté, Sylvie, désormais leader du groupe, prend une décision radicale concernant Terenzio.

Épisode 5 : Les prémices de la fin ?

Plus la saison avance, plus le sentiment que le groupe allait mourir des divisions internes plus que les rayons du soleil augmentait. Cet avant-dernier épisode de la saison en fait que renforcer encore plus ce sentiment. Si Sylvie a l’air d’avoir fédéré autour d’elle une partie du groupe, ce n’est pas forcément le cas de Terenzio et Ayaz. Les deux fortes personnalités sont d’ailleurs ensemble avec Rick, le fidèle lieutenant de Terenzio, afin de chercher des informations à l’OTAN qui pourrait sauver la vie du groupe. Cependant, les égo surdimensionnés d’Ayaz et Terenzio ne sont pas fait pour s’entendre. Une bagarre éclate entre les deux dont sort victorieux Terenzio. Si cette bagarre n’a rien de surprenant au vu des deux personnages, le moment où elle intervient est plutôt mal choisi scénaristiquement parlant. Surtout, la raison est un peu légère (une petite tapette d’Ayaz sur la joue de Terenzio). Cet élément déclencheur va conditionner tout le reste de l’épisode mais aussi le dernier de la saison. Terenzio laisse Ayaz pour mort et part avec Rick qui a trouvé des informations sur la base. Rik prend encore plus d’importance dans cet épisode. Un peu à l’écart pendant les trois premiers, il aura un rôle-clé dans les trois derniers. D’abord fidèle à Terenzio puis bourreau d’Ayaz, il finit par trahir l’ancien militaire italien pour prendre le parti d’Ayaz. Ce dernier parviendra tant bien que mal à regagner l’avion, dévoilant la vérité sur les actes de Terenzio qui est désormais emprisonné. 

Pour le reste, Laura parvient à opérer Mathieu, Sylvie se rend dans son ancien appartement et est sur le point d’abandonner en repensant à son ex qui est mort lorsque Jakub vient la raisonner. Un épisode dans la lignée du précédent, qui était déjà très bon, intense et haletant. Le problème avec « Into the night » si on peut réellement appeler ça un problème, c’est que l’ambiance générale de fin du monde haletante est constamment présente. On s’y habitue à tel point qu’il faut des événements toujours plus tragiques pour avoir sa dose d’émotion. Chaque épisode parvient néanmoins à surprendre, c’est le cas pour ce cinquième épisode avec un suspense encore plus présent.

Into the night épisode 5. Image de Laura qui opère Mathieu.
Laura opère Mathieu

Épisode 6 : Une fin haletante

Ce dernier épisode est une course-poursuite contre le temps. Le groupe vient de se poser en Bulgarie. Il a désormais 30 minutes pour trouver la base secrète avant que l’aube ne se lève et que les rayons du soleil ne les tuent. Comme dit dans le synopsis de l’épisode, le groupe se scinde en deux. D’un côté Sylvie, Mathieu, Laura, Osman, Rik et Terenzio de l’autre Ayaz, Inès, Horst, Jakub, Zara et Dominik. Le premier groupe s’en sort plutôt bien et facilement tandis que le second rencontre quelques difficultés. Ayaz encore sonné par son altercation avec Terenzio fait dérouter la voiture qui s’écrase. Le petit groupe doit donc continuer à pied, sauf qu’Ayaz se trompe de chemin. Ils arrivent devant une clôture électrique mais Horst, ingénieur, parvient à trouver une solution pour permettre à ses compagnons d’escalader. Le deuxième groupe parvient donc à rejoindre le premier. 

Si tout s’est passé sans encombre pour le premier groupe, Sylvie a décidé d’abandonner Terenzio en le menottant à une borne. Elle assume désormais entièrement son rôle de leader. C’est tout de même peu là que bât blesse. Sur les deux derniers épisodes, je trouve que le scénario s’est seulement focalisé sur le moyen de se débarrasser de Terenzio. Tout a été mis en œuvre pour qu’il ne puisse pas s’en sortir. Sa bagarre pour une broutille avec Ayaz, ce dernier qui s’en sort miraculeusement pour dévoiler l’altercation, puis Sylvie qui tout d’un coup se trouve des qualités de leader qu’elle n’avait jusque-là jamais embrassé. Le comble, c’est  le second groupe qui avait pris le mauvais chemin et qui parvient à rejoindre la base on ne sait comment, tout en évitant l’endroit où Terenzio était menotté, surement à cause du détour. Bref, tout est parfaitement orchestré, trop même, afin que Terenzio ne puisse pas s’en sortir. On n’est pas au point de la facilité scénaristique, mais je trouve qu’il y a un énorme acharnement des scénaristes, assez incompréhensible, sur le personnage. Certes, il est très antipathique, mais il aussi celui qui a sauvé la vie du groupe à deux reprises : la première en détournant l’avion lors de l’épisode un, la deuxième en communiquant sur l’existence des documents secrets qui menaient à la base. Terenzio est un personnage égoïste, mais il ne méritait surement pas cet acharnement. Surtout qu’au fur et à mesure de la série il a été présenté tantôt pour quelqu’un de très antipathique, tantôt pour quelqu’un souhaitant plus de démocratie au sein du groupe. Personnellement, j’aimais bien son personnage qui était radicalement différent des autres. Sans lui, les autres se ressemblent tous plus ou moins, excepté Ayaz, Rik et dans une moindre mesure Sylvie et Mathieu. Le talent de Stefano Cassetti, l’acteur qui incarne Terenzio, va également beaucoup manquer. Au moins, la scène de sa mort nous fournit un très beau plan et l’une des scènes les plus marquantes de la saison, ce qui témoigne de l’importance du personnage. 

J’ai beaucoup parlé de Terenzio car tout tournait autour de lui dans ce final. Sa mort crée un certain paradoxe puisque le sauvetage du reste du groupe devient presque l’intrigue secondaire. On en oublierait presque qu’ils sont à la recherche de la base. Si l’on excepte l’intrigue concernant Terenzio, le reste des séquences est beaucoup moins intenses, comme si tout se passait trop bien. Une fin en déca de ce que l’on pouvait attendre au vu de ce que la série a proposé jusque-là. Le cliffhanger de la fin, avec des militaires qui sortent de la base et accepte de laisser passer le groupe ne hhausse pas vraiment le niveau de l’épisode, mais laisse clairement la porte ouverte à une saison 2.

Into the night épisode 6. Image de Terenzio.
Terenzio face à l’aube

Conclusion :

Malgré une fin moins haletante et intense que ce que l’on pouvait attendre, « Into the night » est clairement une très bonne surprise. Grâce à son scénario original, son rythme effréné, une atmosphère étouffante et la qualité de certains acteurs comme Stefano Cassetti (Terenzio), Laurent Capelluto (Mathieu) mais aussi Pauline Etienne (Sylvie) et Jan Bijvoet (Rik), « Into the night » mériterait une couverture médiatique beaucoup plus grande au vu de la qualité de la série. Netflix devrait logiquement commander une deuxième saison, qui sera je l’espère plus longue que la première et au moins tout aussi haletante.

Retrouvez l’analyse des épisodes 3 et 4 à ce lien !

F.M

Et vous qu’avez-vous pensé des épisodes ? Dites-le nous dans les commentaires !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.