« The Mandalorian » : Analyse des épisodes 5 et 6

Tous les mercredis, on se penche sur « The Mandalorian » ! La série est disponible sur Disney + ! Attention spoiler !

5 : Mercenaire : Le Mandalorian fait une halte à Mos Eisley, sur la planète Tatooine. Il espère faire réparer son vaisseau, mal en point après avoir été attaqué dans l’espace par un chasseur de primes. Pour trouver l’argent nécessaire à sa réparation, il décide d’aider un novice de la guilde des chasseurs de primes, Toro Calican, à réaliser sa mission. Ils doivent retrouver et faire prisonnière Fennec Chand, une mercenaire et assassin d’élite. Seulement, tout ne va pas se dérouler comme prévu. 

6 : Le Prisonnier : Après avoir quitté Tatooine, le Mandalorian décide d’aider un vieux compagnon, Ran, qui peut lui fournir un travail. Ce dernier consiste à rejoindre une bande de mercenaires qui doit libérer un prisonnier de la Nouvelle République. Le Mandalorian, pas trop chaud, finit tout de même par accepter. S’ensuit une infiltration pleine de surprise et de retrouvailles pour le Mandalorian. 

Épisode 5 : « Je peux te garder au chaud ou te refroidir »

L’épisode 5 de « The Mandalorian » est dans la lignée des précédents : une nouvelle planète, des nouveaux personnages, une nouvelle aventure, en somme, un bon épisode.  De plus la planète en question est bien connue des fans de Star Wars puisqu’il s’agit de Tatooine, la planète d’Anakin et Luke Skywalker. À ce propos, les fans les plus attentionnés et accros aux détails auront surement remarqué que la cantina dans laquelle se rend le Mandalorian est la même que celle où Obi-Wan et Luke Skywalker ont rencontré Han Solo et Chewbacca. Ce n’est d’ailleurs pas la seule référence à la saga Star Wars au cinéma, puisque l’on retrouve les mêmes droïdes que possédaient Watto et Anakin

L’épisode est globalement intéressant, la série garde ses habitudes de rependre les codes du western avec une véritable chasse à l’homme, fusillade dans le désert, et héroïsme caractérisé de la part du Mandalorian qui arrive à chevaucher un Dewback. On peut également rajouter quelques répliques qui auraient pu être tirées directement d’un western de Clint Eastwood comme :« Je peux te garder au chaud ou te refroidir ». La direction artistique est également au rendez-vous, de même que la photographie, particulièrement belle dans cet épisode. 

Toutefois, le problème de la série n’est pas sa réalisation, son univers et son ambiance qui sont vraiment très réussis. Encore une fois, le format de l’épisode est trop court (35 mins). De plus, si les épisodes 3 et 4 étaient aussi assez courts, ils avaient au moins le mérite de faire avancer l’intrigue. Cet épisode est un one-shot qui ne fait aucune référence à l’intrigue de fond et qui ne fait pas avancer le scénario de la série. Dans une saison de seulement 8 épisodes, il fait un peu tâche…

Le Mandalorian et Toro Calican

Épisode 6 : L’intrigue n’avance toujours pas

Cinématographiquement parlant, l’épisode 6 est en deçà du précédent. De plus, il garde les mêmes défauts. Si le format est un peu plus long (43 mins), l’intrigue n’avance toujours pas. J’ai vraiment du mal à voir où veulent en venir les scénaristes avec ces deux épisodes. Après vérification, l’explication est simple. Les épisodes 1, 2, 3, 4, 7 et 8 ont été écrit par Jon Favreau, seul le 5 et 6 ont eu des scénaristes différents. C’est sans doute la raison pour laquelle il y a une coupure dans l’intrigue. Mais tout de même, le changement de scénariste n’est pas une raison pour proposer des épisodes qui ne servent absolument pas l’intrigue. Dans un premier temps, le scénario tournait autour de Baby-Yoda, le Mandalorian devant le protéger des chasseurs de primes. Désormais, il s’agit plus de missions qui n’ont aucun lien entre elles, un peu comme dans « New York Unité Spéciale » à la sauce Star Wars. 

À part ses défauts, il y a beaucoup plus d’action et d’escarmouche dans cet épisode que dans le précédent. Après avoir infiltré la prison de la Nouvelle République, les mercenaires trahissent Mando. En effet, la mission consistait à libérer un Twil’Ek, Qin, qui s’était retrouvé en prison à cause de Mando. Les mercenaires le jettent alors dans une cellule. La suite de l’épisode est construit comme un jeu vidéo où Mando doit d’abord s’évader, puis affronter un à un les mercenaires. Évidemment, il s’en sort en épargnant ses ennemis. Il livre finalement Qin à Ran puis file avant que les X-Wings de la  Nouvelle République ne viennent récupérer leur prisonnier. Comme dit précédemment, si l’épisode ne fait pas avancer l’intrigue, il change légèrement l’ambiance globale de la série. La Mandalorian est désormais beaucoup plus sous pression, on sent que l’étau se resserre autour de lui. Il est de plus en plus difficile de conserver son anonymat devant des ennemis de plus en plus curieux. De plus en s’exposant, il expose aussi Baby-Yoda. 

Parmi les points positifs de l’épisode, on peut citer la bande de mercenaires. Bien qu’ils soient détestables, l’épisode met en lumière des races de l’univers Star Wars qui n’avait pas vraiment été mises en valeur dans les films en live-action, comme les Twi’Lek à travers Qin et Xi’An ou encore le Dévaronien Burg. Avec l’humain Mayfeld et le droïde Q9-0, ils forment une bande qui aurait pu être des anti-héros intéressants, à l’image des Gardiens de la Galaxie. Cependant, ils étaient un peu trop exécrables pour être du bon côté. 

Une bande de mercenaire exécrable

Conclusion :

La particularité des épisodes 5 et 6 est qu’ils ne tournent plus autour de Baby-Yoda. S’ils ne font pas vraiment, pour ne pas dire pas du tout avancer l’intrigue principale, ils restent intéressants artistiquement et plaisants à voir. Ils ont aussi le mérite d’introduire une certaine pression sur le Mandalorian, dont on devrait enfin connaître l’identité dans les deux derniers épisodes. 

Retrouvez l’analyse des épisodes 3 et 4 à ce lien !

F.M

Et vous, qu’avez-vous pensé des épisodes ? Dites-le nous dans les commentaires !

Une réflexion sur “« The Mandalorian » : Analyse des épisodes 5 et 6

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.