« Hunters » : analyse des épisodes 4 et 5

Tous les lundis, retrouvez notre rubrique sur l’analyse de la série du moment ! On se penche sur « Hunters ». La série est disponible sur Amazon Prime Vidéo ! Aujourd’hui c’est l’analyse des épisodes 4 et 5 de la saison 1 ! Attention spoiler ! 

4 : Le coffre 630 :Des indices conduisent les chasseurs à soupçonner un banquier d’aider à cacher la fortune des nazis. Ils le soupçonnent également de cacher les vestiges juifs de la Seconde Guerre mondiale. Pendant ce temps, Millie arrive jusqu’à Jonah à qui elle demande de faire le choix de la sincérité. Ce dernier accepte enfin définitivement de faire partie des chasseurs après la mort de son meilleur ami. 

5 : La nuit tous les oiseaux sont noirs :Les chasseurs traquent deux proies à la fois dans le but de retrouver « Le Fantôme ». Ils forment deux groupes, Meyer, Lenny et de l’autre côté, Jonah, Joe et Harriet. La situation du deuxième groupe dégénère lorsque Harriet découvre que la soirée dans laquelle ils sont regorge d’anciens nazis.

Épisode 4 : Un lourd héritage

L’épisode commence par la présentation de deux Juifs qui tombent amoureux dans le camp d’Auschwitz. Un souvenir pas anodin car il symbolise plusieurs faits importants dans l’histoire. Il peut être mis en parallèle avec la propre histoire de Meyer (d’ailleurs, l’épisode peut porter à confusion entre les deux), mais aussi avec ce que les chasseurs vont trouver dans le sous-sol de la banque qu’ils braquent. Ils vont trouver une pièce entière de vestiges juifs que les nazis ont pillée pendant la Seconde Guerre mondiale. En observant l’héritage de ses ancêtres, Jonah prend conscience de ce que font les chasseurs : rendre justice. Il adhère désormais complètement à ce projet et fait définitivement partie du groupe. Ce choix moral est remis en question par Millie. Elle explique à Jonah qu’il y a deux façons de rendre justice, l’une bonne et l’autre mauvaise. Le sous-entendu est clair, la bonne est d’aider le FBI, la mauvaise est la vengeance. « Les gens bien le sont parce qu’ils décident d’agir comme des bonnes personnes » déclare Millie à Jonah, lui qui faisait allusion au fait que de bien agir n’a pas aidé Batman à sauver ses proches. 

L’épisode 4 reprend la ligne directrice du pilote. La morale de Jonah et par extension, la nôtre, est de nouveau questionnée. L’humour des épisodes 2 et 3 disparaît pour laisser place à une vengeance froide. Le groupe des chasseurs se rapproche doucement des hauts pontes nazis. Ils prennent plus de risque. La fausse mort de Lonny Flash en est un parfait exemple. Même si elle était simulée, une impression que personne n’est en sécurité commence à fleurir. J’ai d’ailleurs un fort pressentiment sur la future mort de Meyer. La série est construite comme une épopée. Dans celle-ci, le guide qui aide le héros meurt quasiment systématiquement afin que son protégé puisse s’émanciper et s’accomplir. À voir si cela se confirme. 

Les chasseurs découvrent les vestiges Juifs de la Seconde Guerre mondiale

Épisode 5 : Le premier grand tournant ?

Étant désormais un membre à part entière du groupe, Jonah apprend à se battre avec Joe. Après l’acceptation de la quête vient l’apprentissage afin de permettre au héros d’accomplir sa tâche. Cependant, alors que Jonah doit accomplir sa première mission avec les chasseurs tout ne se passe pas comme prévu. Harriet perd complètement le contrôle en apprenant que de multiples nazis sont à sa portée, tandis que Meyer assassine froidement Tilda Sauer alors qu’elle semblait sur le point de révéler des choses sur lui. Les hunters s’exposent de plus en plus et commettent des erreurs alors que leurs ennemis avancent de plus en plus dans leur plan de commettre un attentat.

Cet épisode 5 prend la forme d’un thriller classique, d’une chasse en bonne et due forme. Cependant, l’humour (très) noir de la série revient avec cette fausse pub pour inviter les nazis en Alabama. Cet humour est vraiment une plus-value à chaque fois qu’il est présent. Il permet d’alléger considérablement le ton, bien qu’il mette aussi en valeur le propos dénoncé. À la moitié de la saison, l’épisode 5 pourrait bien être un tournant. Il met en valeur les premières discordances dans le groupe des chasseurs et promet une suite très haletante. 

Conclusion : 

Cette première moitié de la série « Hunters » se révèle plutôt plaisante. Si l’on ne s’attarde pas trop sur les questions morales qu’elle peut poser, qui peuvent déranger certains, elle est très sympathique à regarder, beaucoup plus que ce que le trailer et l’épisode pilote ne laissaient présager. La deuxième moitié s’annonce encore plus riche en action, plus folle, ce qui est une bonne chose ! 

Retrouvez l’analyse des épisodes 2 et 3 à ce lien !

F.M

Et vous qu’avez-vous pensé des épisodes ? Dites-le nous dans les commentaires !

Une réflexion sur “« Hunters » : analyse des épisodes 4 et 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.