« Treadstone » : Analyse des épisodes 7 et 8

Tous les lundis, retrouvez notre rubrique sur l’analyse de la série du moment ! On se penche sur « Treadstone ». La série est disponible sur Amazon Prime Vidéo ! Attention spoiler ! 

7 : « Le Paradoxe d’Andropov » : Bentley se voit contraint de collaborer avec Petra pour sauver les agents de la C.I.A encore en vie détenu par le KGB. De retour chez lui, Doug s’enfuit en compagnie de Sam pour aider une cible visée par un autre agent. Tara doit faire face aux conséquences de son implication dans la prise d’information de Sileto Six ? Enfin SoYun s’est infiltré en Corée du Sud et cherche désormais à entrer en contact avec les Russes. 

8 : « Portée disparue » : Edwards et Haynes sont arrêtés par la C.I.A. Cependant, un seul pourra s’en sortir vivant. Après avoir tué un nouvel agent, Doug prend son identité et se fait passer pour mort. Prochaine étape, s’infiltrer dans le programme Treadstone. Tara se rend à Moscou et collabore avec un Hacker, Nolan, afin de récupérer des documents secrets sur Sileto Six. Elle trouve alors un lien avec Treadstone et Yuri Leniov qui la conduit à Petra. De son côté SoYun perd le contrôle en apprenant que la Corée du Nord souhaite assassiner son mari après l’avoir utilisé et tente de tuer le Général Shin sans y parvenir. Elle se livre alors à l’ambassade américaine pour échapper à la capture. 

Épisode 7 : Quand l’intrigue surpasse la technique

Je ne parlerais plus des problèmes de découpage des épisodes qui sont devenus la norme. Il semble que l’on n’aura jamais le droit à un épisode complet sur un ou deux personnages maximums. C’est dommage, à chaque fois que l’intrigue semble rester sur un personnage en particulier, la séquence est coupée pour passer sur quelqu’un d’autre. La série perd beaucoup en intensité en utilisant cette méthode, mais ça, je le répète depuis le début. 

Pour parler d’autre chose, il faut tout de même souligner que cet épisode 7 est dans la lignée des précédents. Le rythme va crescendo depuis le début de la saison et s’améliore d’épisode en épisode rendant celui-ci beaucoup plus vivant lorsqu’il n’est pas sans cesse coupé. La direction artistique se veut aussi un peu plus ambitieuse sans toutefois nous proposer des plans intéressants comme cela avait été le cas dans les épisodes 3 et 6. 

L’épisode 7 confirme en tout cas le talent d’Han Hyo-joo qui interprète SoYun. Je ne sais pas si c’est parce que c’est l’un de mes personnages préférés mais je trouve vraiment qu’elle se démarque par rapport aux autres acteurs du casting. 

L’épisode se termine sur un nouveau cliffhanger qui laisse le suspens tout entier. Doug entre dans une maison où se trouve une cible qu’il souhaite aider quand soudain la pièce explose. Malheureusement, la série nous a déjà trop habitué à cette technique pour que l’on doute vraiment de la mort d’un des personnages principaux. Cependant, on peut tout de même vraiment dire que l’intrigue surpasse la technique. L’excellent travail des scénaristes suffit pour tenir en haleine le spectateur jusqu’à la fin de la saison, au contraire de la réalisation. 

Épisode 8 : Un épisode très vivant ! 

Je reprends la formule que j’ai utilisée pour l’épisode 7. Mais il faut dire que celui-ci est encore plus vivant que le précédent ! On sent vraiment que la fin de saison approche et que la réalisation à  tout réserver pour le final. 

Cet épisode se concentre beaucoup plus sur Doug, Edwards et SoYun que sur les autres. En fait, Bentley n’apparaît pas du tout. En relisant les analyses précédentes je m’aperçois que depuis l’épisode 3, le 4, 6 et donc 8 sont à chaque fois moins morcelés que le précédent. On pourrait croire qu’un épisode sur deux se concentre d’avantage sur certains personnages mais ce n’est pas exact puisque le 6 par exemple était beaucoup plus axé sur Bentley tout comme le 7. Au-delà du découpage des épisodes, c’est le découpage de la série elle-même qui n’est pas très cohérent. 

Toutefois, cet épisode 8 est très rythmé, très vivant et même très haletant. Sur ce dernier point, c’est certainement le plus abouti de la saison. Cela reste à confirmer pour les deux derniers épisodes mais j’ai vraiment l’impression que la réalisation a décidé de commencer sur un rythme assez lent pour augmenter jusqu’à proposer un final éblouissant. Pourquoi pas. Mais avec des épisodes aussi morcelés, il aurait certainement fallu réaliser 3 ou 4 épisodes de plus plutôt que 10. 

Conclusion : 

L’objectif des épisodes 7 et 8 était de préparer le grand final de la saison. De ce point de vue c’est très réussi. Les différentes intrigues ont atteint leur paroxysme et on sent que le final devrait être à couper le souffle. Les intrigues se sont même rejointes, puisque Tara a rejoint Petra, SoYun s’est livré à la C.I.A et Tara a repris contact avec Edwards. Le final devrait donc être beaucoup plus fluide, du moins, je l’espère.

Retrouvez l’analyse des épisodes 5 et 6 à ce lien !

F.M

Et vous qu’avez vous pensé des épisodes ? Dites-le nous dans les commentaires !

Une réflexion sur “« Treadstone » : Analyse des épisodes 7 et 8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.