La fin de « Joker » aurait pu être beaucoup plus tragique

Dimanche soir, Joaquin Phoenix a reçu le Golden Globe de meilleur acteur dans un film dramatique pour « Joker » (retrouvez la liste des vainqueurs à ce lien). Il faut dire que son interprétation du Joker dans un univers très sombre est exceptionnel. À ce propos, le long-métrage aurait pu être encore plus tragique. En effet, selon Kevin Smith réalisateur, scénariste mais aussi chroniqueur très bien informé, une fin beaucoup plus sombre aurait été envisagée. Attention si vous n’avez pas encore vu le film cet article contient des spoilers ! 

Et à la fin, c’est le Joker qui gagne…

Si avez vu « Joker » vous ne pouvez pas avoir oublié la fin du film. Après avoir assassiné et déclenché une révolte civile, Arthur Fleck est désormais dans un hôpital psychiatrique et déclare à sa psy qu’il pense « à quelque chose de rigolo». On comprend sur le plan suivant qu’il vient juste de la tuer. Outre cette fin, la révolte qu’Arthur a déclenché a amené une personne avec un masque de clown à tuer les parents de Bruce Wayne. Si nous vous parlons de ses deux scènes, c’est parce qu’une des fins envisagées modifiait totalement ses deux intrigues.

Dans son podcast, Fatman Beyond, Kevin Smith déclare : « À l’origine, l’épilogue dans l’hôpital était différent. Le Joker est dans l’hôpital et il rit, il glousse, puis dit : « Je pensais à quelque chose de rigolo ». Et alors, on aurait dû avoir un flashback qui nous ramène à la mort des Wayne, il était en train de tuer Thomas et Martha et Bruce hurlait, criait. Alors que le Joker va pour s’en aller, il se retourne, hausse les épaules, et flingue le gamin. Générique ».

Une conclusion donc bien différente de celle que l’on a pu voir. Surtout, cette fin montre bien le fait que le métrage a d’abord été envisagé comme un one-shot sans suite possible. Le meurtre de Batman aurait été une réinterprétation totale de l’histoire classique de DC. Elle aurait aussi montré que, dans un monde où la peuple se révolte contre les riches et où l’anarchie règne, celui qui tire son épingle du jeu, c’est bien le Joker.

F.M

Une réflexion sur “La fin de « Joker » aurait pu être beaucoup plus tragique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.