Image mise en avant de The Witcher 1

« The Witcher » : analyse des épisodes 1 et 2

Tous les lundis, retrouvez notre rubrique sur l’analyse de la série du moment ! On se penche sur « The Witcher ». La série est disponible sur Netflix ! Attention spoiler ! 

Synopsis épisodes 1 et 2 :

1 : Une population hostile et un mage rusé accueillent Geralt dans la ville de Blaviken. Ciri voit son royaume en proie à la panique lorsque Nilfgaard s’en prend à Cintra. 

2 : De son côté malmenée et humiliée, Yennefer trouve par hasard le moyen de s’en sortir. Après les événements de Blaviken, l’enfer attend Geralt alors qu’il chasse un diable. Ciri elle fuit la guerre et trouve refuge dans un groupe de réfugiés. 

Les personnages

« The Witcher » est sans conteste LA série de cette fin d’année. Beaucoup attendue par les fans des jeux vidéo mais aussi des romans d’Andrzej Sapkowski, la série vaut-elle le coup ? Difficile de répondre à cette question en analysant seulement les deux premiers épisodes. Surtout que ces derniers sont essentiellement introductifs. Le premier présente Geralt et Ciri, tandis que le second se concentre presque exclusivement sur Yennefer. 

Ma première peur était de ne pas accrocher avec le jeu d’acteur d’Henry Cavill. Elle s’est vite estompée car je trouve qu’il interprète plutôt bien le personnage de Geralt de Riv. Cependant, heureusement que c’est un personnage qui ne montre pas beaucoup ses émotions et qui n’a pas des lignes de dialogues très longues car je doute de la capacité de l’acteur à émouvoir. En revanche, il est très brillant sur les scènes d’action, notamment les combats à l’épée. En bref, si son interprétation est bonne, je trouve tout de même que le costume de Geralt est un peu trop grand pour Henry Cavill. Le charisme et la puissance du personnage dépassent celui de l’acteur. Plus globalement, le personnage de Geralt en soi est très intéressant, et j’ai hâte de voir la suite de ses aventures. 

Mis à part Geralt, j’aime aussi beaucoup le personnage de Yennefer. Elle apporte la plus grande touche de dramaturgie à la série pour le moment. Je ne serais d’ailleurs pas étonné que l’essentiel du drame passe par son personnage. Son évolution risque d’être en tout cas très intéressante. L’actrice, Anya Chalotra l’incarne à merveille. Pour le moment, c’est sans doute elle qui a le plus de talent dans le casting. Quant à Ciri, j’ai cru comprendre qu’elle ne possédait pas de pouvoirs dans les romans. Une intrigue créée de toutes pièces pour la série donc. Pas forcément un mal au vu de ce qu’il lui arrive. Cela apporte un sens plus intéressant au fait qu’elle soit traquée par l’armée de Nilfgaard autre que simplement « nous devons capturer une princesse ». 

J’ai aussi bien aimé le personnage de Jaskier, le bard que l’on voit dans l’épisode 2. Sa chanson à la fin donne une dimension épique à l’épisode et un aspect de conte vraiment très plaisant. 

Le scenario 

Comme dit plus haut, les deux premiers épisodes sont essentiellement introductifs. On y voit les premiers éléments de psychologies des personnages, ainsi que le début des premières intrigues avec notamment l’antagonisme entre les nations de Nilfgaard et Cintra. Pour l’instant Geralt ne semble pas avoir de trame autre que de passer de village en village afin de voir s’il n’y a pas de monstres à traquer. Cependant, sur le long-terme, il devrait surement rejoindre Ciri. Plus globalement, j’espère qu’on en verra un peu plus sur l’aspect « magique » du Continent. 

Sur les deux premiers épisodes, l’univers de « The Witcher » a l’air en tout cas vraiment très intéressant. Pour l’instant, le peu de scènes d’action a vraiment été très bien réalisé et donne vraiment envie de voir la suite. 

La réalisation

Deux remarques sur la réalisation. Les décors ainsi que les lieux sont essentiellement naturels. Cela change des films ou des séries qui ont pris la mauvaise habitude de tout tourner en studio ou devant un fond vert. Surtout, cet aspect naturel donne une dimension plus authentique et réaliste à la série. A contrario, j’ai trouvé certains lieux un peu mal choisis. Le moment où Geralt et Jaskier marchent dans les plaines m’a paru un peu anachronique. Pour le coup, on voyait un peu trop que ce lieu en particulier était sur notre Terre et pas sur le Continent de Geralt. Une impression qui survient surtout car cette séquence fait suite à un passage avec beaucoup de 3D. Le contraste était trop fort. 

Petit bémol sur la longueur des épisodes. Ce n’est pas parce que « Game of Thrones » a réalisé des épisodes de 1h lors de sa dernière saison qu’il faut forcément faire pareille. La saison 1 de « The Witcher » en a 8 de plus de 50 minutes. Il y a un gros risque d’ennui sur ceux où l’action sera moindre. Dans cette optique j’ai trouvé l’épisode 2 trop long. Un autre découpage, comme 40 minutes par épisodes donnerait sans doute plus de vivacité à la série et permettrait de passer à un format de 10 épisodes. Bien évidemment cela sous-entend la création d’autres intrigues. Mais tout de même, 8 épisodes pour une série aussi attendue, c’est trop peu. 

Conclusion

Globalement, c’est un bon début pour « The Witcher ». Des personnages intéressants, des scènes d’action réussies, cette introduction est très encourageante et donne vraiment envie de voir très vite la suite. 

F.M

Et vous qu’avez-vous pensez des épisodes ? Dites-le nous dans les commentaires !

2 réflexions sur “« The Witcher » : analyse des épisodes 1 et 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.