Chronique Express : « Maléfique 2 », une suite qui tombe à l’eau

« Maléfique 2 : Le Pouvoir du Mal » est un film réalisé par Joachim Ronning, avec Angélina Jolie, Elle Fanning, Harris Dickinson et Michelle Pieffer. Dans ce deuxième volet, la vie de Maléfique est bouleversée lorsqu’Aurore, la Belle aux bois Dormant, accepte de se marier avec le Prince Philipe. Ayant toujours une forte aversion pour les humains, Maléfique est réticente mais accepte tout de même de se rendre au château d’Ulstead afin de rencontrer les parents de Philipe le Roi John et la Reine Ingrith. La rencontre va mal se passer et une guerre va éclater entre le royaume d’Ulstead et les Terres des Landes. Alors qu’a pensé la Chronique Express du film ? Voici la critique de « Maléfique 2 : Le Pouvoir du Mal » !

Un film grotesque

Tout est dans le titre. « Maléfique 2 » est une succession de séquences clichés, ringardes et dérangeantes qui laissent mal à l’aise. Là où le premier volet réinterprétait « La Belle au bois Dormant » avec originalité en dépeignant le personnage de Maléique pas si maléfique que ça, le deuxième nous pond une histoire sortie tout droit d’une rédaction plus qu’enfantine. Le long-métrage est un conte à la sauce mauvais blockbuster avec tous les défauts que peut avoir un tel film. Tout est montré, rien n’est suggéré. Là où un conte doit apporter de la légèreté et nous laisser rêveur, « Maléfique 2 » est grossier et sans saveur. Tout ce qui avait fait la force du premier opus s’effondre littéralement, laissant le spectateur devant une amourette façon « Twilight » dans un univers qui ne ressemble plus en rien à celui de la « Belle au bois Dormant ».

Un scénario trop prévisible 

Évidemment avec ce genre de film, il n’y a aucune surprise. Tout est trop cousu de fil blanc. Au bout d’à peine quelques minutes, on connaît déjà l’intégralité de l’histoire. Le script tente bien de surprendre le spectateur avec l’apparition des fées noires qui s’avère être le peuple de Maléfique (d’ailleurs cette seule « surprise » est présente dans la bande-annonce…) mais ça ne prend pas. Histoire de donner plus de consistance au métrage, l’intrigue diabolise les hommes qui détruisent la nature et contraignent les fées noires à l’exil. Un scénario vu et revu qui est traité complètement à la va vite et qui donne l’impression d’avoir intégré une morale juste pour dire qu’il y en a une. 

Mais pourquoi Angélina Jolie et Elle Fanning se sont engouffrées dans ce film ? 

Je ne sais pas si c’est une histoire de contrat, mais je me demande bien ce que sont venues faire les deux actrices dans le long-métrage. Angélina Jolie apparaît mal à l’aise dans son personnage, elle n’est plus que l’ombre de ce qu’elle incarnait dans le premier volet. Maléfique est censée être redoutée, effrayante, et si le scénario se force à le dire à travers les dialogues, ce n’est pas du tout retranscrit à l’image. Certes, le but des deux films était de démontrer que le personnage qu’incarne Angelina Jolie n’est pas si méchant que ça. Mais ce n’était pas non plus la peine de la rendre aussi effrayante qu’un chaton ronronnant de satisfaction après un bon diner.

En ce qui concerne Elle Fanning, elle est méconnaissable. Elle qui rayonnait dans « Un Jour de Pluie à New York » délivre une prestation insipide, sans émotion. Une performance qui ne ravira sans doute que les petites filles qui rêvent d’être une princesse, et encore…

Les images sauvent le film du naufrage

Visuellement, le long-métrage assure tout de même le coup. Les séquences dans les Landes et les plans larges sur les paysages sont plutôt réussis. La modélisation des créatures et des fées toujours bien faite. La bataille de la fin l’est également, bien que l’on ne ressente pas vraiment de tensions par rapport aux enjeux, puisque l’on sait déjà parfaitement ce qui va se passer. Les images sauvent le métrage de la catastrophe, ni plus ni moins.

Conclusion :

Malheureusement, et cela arrive de trop nombreuses fois au cinéma, le film pâti de la réussite du premier volet. Le succès de ce dernier a poussé les producteurs à réaliser un deuxième long-métrage raté, sans aucune ambition, si ce n’est de faire un film pour faire de l’argent. « Maléfique 2 : Le Pouvoir  du Mal » est à rangé dans la catégorie des suites inutiles qui n’auraient jamais dû voir le jour. 

Retrouvez la bande-annonce ci-dessous.

F.M

Et vous, qu’avez-vous pensé du film ? Dites-le nous dans les commentaires !

5 réflexions sur “Chronique Express : « Maléfique 2 », une suite qui tombe à l’eau

  1. Bonjour,
    Je ne suis pas du même avis que vous, j’ai trouvé ce second film, meilleur que le premier ! J’ai énormément aimé le rôle d’Angelina Jolie.
    J’ai aussi bien aimé l’intrigue qui changeait du premier !
    Mais bon, ça reste mon avis personnel…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s