Chronique Express : « Un Jour de Pluie à New-York » de Woody Allen

« Un Jour de Pluie à New-York » est un film réalisé par Woody Allen qui sort ce mercredi 17 septembre. Dans ce dernier, Gatsby joué par Timothy Chalamet, se rend à New-York en compagnie de sa petite amie Ashleigh incarnée par Elle Fanning pour que cette dernière puisse écrire un article sur Rolland Pollard, un réalisateur connu. La relation entre les deux personnages va prendre une tout autre tournure à partir du moment où ils doivent se séparer temporairement le temps de l’interview. Alors qu’a-t-on pensé du nouveau film de Woody Allen ? Voici la critique de « Un Jour de Pluie à New-York » !

Si l’on excepte « Wonder Wheel », les derniers films de Woody Allen ne nous avaient pas franchement enthousiasmés. « Un Jour de Pluie à New-York » prend la tangente et se démarque complètement. C’est du grand Woody Allen ! Le réalisateur raconte à la perfection les troubles amoureux de la jeune bourgeoisie des Etat Unis.On prend un grand plaisir à suivre les pensées de Gatsby et de ses réflexions sentimentales portées par un excellent Timothy Chalamet qui joue à la perfection son rôle de New-Yorkais blasé par le temps passé hors de sa ville et trop heureux de retrouver Manhattan. Son rôle est d’ailleurs très proche de celui d’Owen Wilson dans « Minuit à Paris ». Des personnages intellectuels détestant le milieu bourgeois dans lequel ils se trouvent, et préférant une ballade un soir de pluie plutôt qu’une réception mondaine. Des personnages qui sont en fait la personnification même de Woody Allen et dont Timothy Chalamet est le représentant dans ce film.

Quant à Elle Fanning, elle est hilarante dans son rôle : une caricature-type de la provinciale qui découvre une grande ville. Elle est subjuguée par New-York, par toutes les stars qu’elle croise, et ne peut faire autrement que de céder aux tentations propres à la célébrité des personnages qu’elle rencontre. 

Du côté technique, on ne peut que saluer le travail réalisé dans la lignée des derniers films, notamment le jeu des lumières. Bien que l’essentiel du long-métrage se passe sous la pluie et la grisaille New-Yorkaise, le film laisse apparaître de nombreuses lumières jaunes, qui en extérieur subliment le visage des protagonistes. Une ambiance que l’on avait déjà pu voir dans « Wonder Wheel ». Si dans ce dernier elle apportait une ambiance plutôt mélancolique, elle apporte cette fois-ci un véritable rayon de soleil qui offre de la légèreté au long-métrage. 

En effet, le film est un peu moins « fou » que les précédents et prend le parti d’une légèreté loin d’être dérangeante. On retrouve les thématiques habituelles de Woody Allen : un milieu bourgeois qui apparaît au premier abord comme repoussant, et la célébrité, toujours autant tentatrice, dans laquelle ne peut s’empêcher de tomber l’actrice principale du film. Cependant, « Un Jour de Pluie à New-York » laisse apparaître de multiples espoirs qui n’étaient pas présents dans les autres films. La bourgeoisie est moins terrible qu’auparavant et ici, les histoires d’amour ne finissent pas toujours mal.

Du (très) grand Woody Allen ! 

Retrouvez la bande-annonce ci-dessous :

F.M

Et vous, qu’avez-vous pensez du film ? Dites-le nous dans les commentaires !

6 réflexions sur “Chronique Express : « Un Jour de Pluie à New-York » de Woody Allen

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s